Beaucoup n’ont en tête que le côté religieux du jeûne lorsqu’ils font le Ramadan. Certes, c’est ce qui importe vraiment, mais ce n’est pas le tout. Force est d’admettre que nombreux sont ceux qui n’y voient que la privation alors que le jeûne ne se résume pas à cela.

C’est pour cela que je viens aujourd’hui vous parler des bienfaits du jeûne.

 

Les bienfaits du jeûne sur la santé

  • Le jeûne permet de réguler le métabolisme de notre corps, et ce au bout de quelques jours. Il en résulte qu’il nous est plus facile de surveiller notre ligne. J’en connais qui vont être contents !
  • Qui plus est, il permet au jeûneur de rester à l’écart du diabète ou de le contrôler s’il l’a déjà (applicable seulement si le diabète est de type 2, c-à-d. non insulinodépendant, et assez équilibré de surcroît).
  • Réduire le risque de maladies cardio-vasculaires telles que l’HTA (hypertension artérielle) est aussi l’un des bienfaits que l’on accorde au jeûne.
  • De plus, le jeûne diminuerait apparemment le stress et aiderait par conséquent à combattre la dépression et à améliorer la qualité de sommeil… chose qui, de nos jours, est de la plus haute importance, vous ne trouvez pas ?
  • Ajoutez à cela que comme le jeûne contribue efficacement à la purification de notre corps, nous débarrassant des toxines, il peut aussi servir à nous aider à arrêter de fumer.

 

Vous êtes abasourdi ? Eh bien, je n’ai pas fini !

 

Le deuxième effet kiss cool du jeûne

body2_by_julostock

 

  • Sachez aussi que les pulsions sexuelles ne vous poseront plus autant de problèmes puisque le jeûne aide à les contrôler.
  • Même qu’il serait la solution à certains maux d’origine gastriques tels que les troubles du transit et les colites nerveuses.
  • Le jeûne s’avère également être on ne peut plus bénéfique dans le traitement du rhumatisme, de l’hépatite, de la pancréatite aigüe et des calculs rénaux.
  • Selon certaines études récentes, le jeûne serait même conseillé pour les cancéreux (étant d’ores et déjà utilisé en médecine préventive, il y aurait des chances qu’il fasse ses preuves en médecine thérapeutique).
  • D’ailleurs, avant même d’en arriver aux recherches scientifiques de notre époque qui en louent la pratique, n’avait-il pas déjà comme partisans Hippocrate et Galien ?

 

Remarque : Mises en garde

Dans le cas d’un ulcère, d’une hypoglycémie et/ou d’une hypotension (ou tendance aux deux), il est fortement déconseillé de jeûner –si ce n’est pour dire interdit.

 

Conclusion

Bref, vous l’avez compris, le jeûne, ça a ses avantages santé. Le Ramadan n’est donc pas seulement un mois que l’on doit consacrer à la piété ; c’est aussi un mois où l’on fera du bien à notre corps… Dieu seul sait qu’on en a besoin !

J’espère que vous avez appris des choses aujourd’hui ! Et parce que vous êtes sympa, je vous mets le lien de la fameuse pub Kiss Cool ici.

 

Partagé cet article avec vos amis s'il vous a plus !

Asma

 

Crédit photo : julostock

Les recherches courantes:

  • yhs-ddc_bd
  • les bienfaits du jeune en islam
  • Sante avec jeune islame hypotension pdf