Est-ce quelque chose de licite ou de réprouvé ? Que disent les savants sur ce sujet ? Quelles sont les origines de cette commémoration ?

C'est ce que vous allez savoir tout de suite grâce à cette interview très intéressante !

La vidéo : Faut-il fêter le Mawlid ?

 

Invité :

Cheikh Mohamed Hendaz

Diplômé d'Al Azhar / Enseignant (IMED)

 

Quelle est la différence entre commémorer la naissance du prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) et fêter la naissance du messager de Dieu ?

Fêter la naissance du prophète est clairement blâmable puisqu'il s'agit d'une innovation. Par contre commémorer en enlevant tout le côté festif, ceci n'a rien d'innovant ou de blâmable dans l'islam

Il y a des versets dans le Coran qui invitent à se rappeler. Par exemple dans la Sourate Ibrahim. Ce sont des invitations à se remémorer des évènements historiques.

Fêté a été réprouvé par la majorité des savants. C'est particulièrement l'aspect festif et folklorique qui entoure cette commémoration qui est interdite. Danses folkloriques. Consommation d'alcool. Mixité.

On retrouve cette tendance chez le soufisme populaire.

 

Il y a une confusion en France entre le fait de commémorer et fêter le Mawlid. Comment limité cette commémoration pour ne pas tomber dans le blâmable ?

Ce qui est autorisé : Prières en commun à la mosquée, organiser des conférences, repas fraternel.

 

  • En Islam, il n'existe que 2 fêtes : Aid el kebir + Aid el adha institué dans le Coran et la Sunna

Rajouter une troisième fête : la nativité du prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) serait une pure innovation.

  • Cette commémoration doit être une expression de la joie et de la reconnaissance envers Dieu vis-à-vis du prophète Mohammed (paix et bénédiction d'Allah sur lui). Sa venue mérite d'être remerciée, reconnue et appréciée.

 

On sait qu'il est conseillé de jeûner le lundi qui est le jour de la naissance du prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui).

La reconnaissance s’exprime par des rites et de la pratique rituelle dévotionnelle que l'on dédie à Allah exclusivement.

 

À l’époque du Prophète Mohammed (paix et bénédiction d'Allah sur lui) cette pratique de commémoration n’existait pas. À partir de quand cette idée est-elle née ?

Cela date du 4e siècle après l'Hégire, c'est à dire en 462. C'est le 4e calife de la Dynastie Fatimide (dynastie chiite) qui créa cette pratique.

Mais pas une seule seulement, mais six. Le Mawlid du Prophète Mohammed (paix et bénédiction d'Allah sur lui), celui de Ali, celui de Fatima, celui de Hassan, celui de Houssan, et le mawlid du propre calife en question.

Mais peu de temps après, cette pratique a été abolie et on a réinstauré le mawlid du prophète Mohamed seulement (paix et bénédiction d'Allah sur lui). Nous avons des descriptions assez complètes par des historiens.

 

banquet_wseahorse

Alors ? On sort les beaux couverts ou pas ?

 

Comment cette idée est-elle passée sous le sunnisme ?

Les savants sunnites n'ont pas trouvé gênant d'emprunter cette tradition qui à la base viens de la communauté chiite, car ils ont vu à travers les textes de l'islam et le hadith qui dit que le prophète lui-même a fait allusion à sa naissance comme étant une chose non blâmable et appréciable.

D'ailleurs, c'est l'argument repris par ceux qui sont contre cette pratique.

 

Certains disent que, étant donné que les compagnons du prophète n'ont pas commémoré la naissance du prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui), il est blâmable de le faire. Sur le plan juridique est-ce viable ?

De manière générale c'est un argument qui peut être accepté.

Mais le fait de se renfermer dans ce principe là pourrait scléroser la pensée ce qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences sur la créativité et la pensée juridique musulmane.

D'un autre point de vue, certains compagnons ont fait des choses que le prophète n'avait pas faites. Par exemple lorsque Omar a demandé à ce que le Coran soit réuni en un livre.

Les compagnons eux-mêmes n'ont pas toujours pris aux pieds de la lettre ce qu'avait fait le prophète.

Ce n'est pas parce qu'il ne l'a pas fait que c'est blâmable ou interdit.

 

On ressent comme une peur dans la communauté musulmane à ressembler au modèle chrétien. Comme une crainte de commémorer la naissance du prophète Mohammed (paix et bénédiction d'Allah sur lui) afin ne pas les ressembler.

Le message coranique est d'abord un message de confirmation des générations précédentes dans les familles religieuses qui l'ont précédé.

Le Coran dans plusieurs de ces versets vient rappeler que ceci n'est qu'une confirmation de ce qui a précédé.

Et l'islam ne s'inscrit pas dans une volonté ferme de démarcation si ce n'est dans des choses qu'il juge blâmables. La trinité chez les chrétiens par exemple. Mais en général, le Coran ne vient pas en portafaux. Il vient perpétuer le cycle des messages.

S'il y a une ressemblance sur un point, ça ne rend pas de facto la chose blâmable.

Exemple : le jour de jeûne pratiqué par les juifs pour commémorer le jour ou le prophète Moïse à sauver son peuple des griffes de Pharaon.

Conclusion

Et bien, je ne vous souhaite pas une bonne fête, mais une bonne commémoration inchallah !:)

Partagez vite cet article à vos amis pour qu'ils ne tombent pas dans l'erreur !

Les recherches courantes:

  • est il bon de fêter la naissence du prophet mohamed islam
  • aboubacar sidiki a til commemore la naissance du Prophète Mohamed
  • le musulman doit il fête la naissance du prophète mohamed
  • dire bonne anniversaire islam
  • le prophete Mahomet a t il fêté son anniversaire?
  • les compagnons ou le prophete ont ils celebre la naissance du prophete mahomet
  • Linterdiction de Mawlid
  • livres concernant lanniversaire du prophete en islam
  • lmportance de celebrer naisssance du prophete mohamed
  • mohamed hendaz sermon du vendredi
  • naissance du prophète maoloud interdit
  • prophète mohamed naissance
  • quelle difference y a t il entre celebrer et commemorer?
  • tradition de naissance du prophète mohamed
  • ke faut til faire le jour de la maissance du Prophete SLS