« Elle est née la sublime enfant,

Jouez trompette, résonnez darbouka !

Elle est née la sublime enfant,

Chantons ensemble cet heureux évènement ! »

Une amie à moi vient d'être tata pour la 6e fois. Sa sœur a donné naissance à une jolie petite fille du nom de Mellina. Enfin petite, c'est un bon gros bébé de 4,20kg, en très bonne santé hamdoulillah. Cependant la maman a beaucoup souffert pendant l'accouchement. Mon amie me confiait qu'elle a eu très peur pour la vie de sa sœur et son enfant.

Aujourd'hui la maman va mieux hamdoulillah. Elles sont rentrées toutes les deux et se reposent à leur maison. Faites-lui des douas pour qu'elle récupère vite inchAllah. ^^

Je vous partage cette histoire car, comme dans 24h chrono, j'ai suivi (de loin) les évènements. Et cela m'a beaucoup touché. Donner la vie est une chose incroyable, extraordinaire, mais aussi très éprouvante pour une maman. Personne ne peut se mettre à sa place à cet instant !

_8480

Ce n'est pas Mellina mais c'est un joli bébé quand même. ^^

Je ne sais pas vous, mais j'ai beaucoup entendu la formule suivante (qui n'est pas un hadith) :

« Le paradis est sous le pied des mères. » et entendu beaucoup d'autres hadiths sur l'importance des parents. Mais quand on voit ce qu'endure la mère pendant les 9 mois de sa grossesse + l'accouchement, c'est la moindre des choses d'être un enfant sage et reconnaissant.

 

Un long hadith à méditer sur la récompense de Dieu aux mamans

Voici un long hadith sur la récompense de la mère avant et après son accouchement.

Une femme de Médine vint se plaindre de son mari auprès de Aicha. Celle-ci lui conseilla d'attendre l'arrivée du prophète. Lorsque celui-ci arriva, la femme lui exposa les griefs qu'elle avait contre son mari. Le prophète lui conseilla alors "Va, écoute ton mari et obéis-lui!". La femme demanda alors: "Quelle récompense en recevrais-je ?"

 

Le prophète lui aurait alors dit: "Il n'est pas de femme qui prenne quelque chose de la demeure de son mari pour la remettre à sa place au compte de laquelle Allah n'inscrive une

bonne action, n'en efface une mauvaise et n'en l'élève d'un degré."

 

"Il n'est pas de femmes qui soit enceinte de son mari sans qu'elle n'en

reçoive la même récompense de celui qui veille la nuit, jeûne le jour et

combat dans la voie d'Allah ."

 

"Il n'est pas de femmes, en accouchant qui ne reçoive la récompense d'un affranchissement et de même lorsqu'elle allaite son enfant jusqu'à ce qu'un ange lui disent" Oh femme ! Tu n'as plus à te préoccuper de tes oeuvres passées. Recommence un nouveau compte pour ce qui te reste de ta vie."

 

Aicha présente à l'entretien, dit alors : "Les femmes ont reçu beaucoup. Et vous les hommes que vous reste-t-il ?"

 

Et le prophète dit alors: "Il n'est pas un homme qui prenne la main de sa femme pour la cajoler au compte duquel Allah n'inscrive une bonne action"

 

"S'il l'embrasse, ce sont 2 bonnes actions, s'il s'unit à elle, cela vaut mieux que le monde et tout ce qu'il contient."

 

"Lorsqu'il se lève pour se purifier, l'eau ne passe pas sur un seul poil de sa barbe sans que ne soit inscrit à son compte une bonne action, effacée une mauvaise et qu'il ne soit élevé d'un degré. Ce qu'il reçoit pour une grande ablution est préférable à ce monde et à ce qu'il contient."

 

Allah vante cet homme auprès de ses anges: "Voyez mon serviteur qui s'est lavé dans la nuit froide afin de se purifier de l'impureté majeure, tout plein de certitude que je suis son seigneur. Soyez témoin que je lui pardonne."

 

Rapporté par At-Tirmidhi

À l'époque du prophète où la femme était une possession et la naissance d'une fille une honte, ce hadith fut une révolution pour les mentalités. Aujourd'hui encore il surprend et témoigne de l'importance qu'Allah donne à la femme.

 

Les femmes en ont rêvé, deux hommes l'ont fait !

« Vous vous souvenez lorsque je disais un peu plus haut que « Personne ne peut se mettre à la place d'une mère ! » C'est vrai, mais … deux hommes ont eu l’immense joie, que dis-je, l’honneur, d’expérimenter les douleurs de l’accouchement sur leur propre corps.

Dennis Storm et Valerio Zena, qui s’amusent à jouer les cobayes pour tout un tas d’expériences dans l’émission néerlandaise Proefkonijnen, ont bien voulu se prêter au jeu et « donner la vie ». Enfin, en quelque sorte.

À l’aide d’électrodes placées sur leurs petits ventres plats, ils ont pu expérimenter la douleur de l’accouchement « comme s’ils y étaient ». Ils n’ont pas fait les malins bien longtemps.

Je vous laisse voir ça dans la vidéo ci-dessous.

Voilà, c'est la fin de cet article ! Vous êtes libre de partager vos impressions dans les commentaires ci-dessous. À très bientôt inchAllah.

PS : Si vous voulez écrire un mot à la maman de la petite Mellina je me ferai une joie de lui transmettre inchAllah.

 

 

Les recherches courantes:

  • hadith accouchement
  • accouchement islam hadith
  • accouchement islam mari
  • douleur accouchement islam
  • douleur de l\accouchement en islam
  • la femme qui accouche en islam
  • la douleur de laccouchement en islam
  • la douleur de laccouchement coran l homme
  • jai accouché hamdoulillah
  • accouchement douleur islam
  • vivre avec les douleurs islam